Fracture du nez : Un événement désagréable et fréquent

traitement fracture nasale 4 Mai

Fracture du nez : Un événement désagréable et fréquent

Les fractures nasales sont le type de fracture faciale le plus courant ; ils sont souvent méconnus et non traités au moment du traumatisme.

Définition des fractures nasales

Les fractures nasales sont le type le plus courant de fracture faciale. Malgré cela, très souvent, ils ne sont pas reconnus et ne sont pas traités au moment du traumatisme. Le nez, de par sa position centrale et proéminente, est naturellement prédisposé aux traumatismes.

Le profane confond souvent les os du nez avec la cloison nasale. La cloison nasale est une structure de cartilage osseux située dans la partie interne et médiane du nez qui a pour fonction de diviser les deux cavités nasales. L’aspect extérieur de la pyramide nasale, quant à lui, est déterminé par la conformation des os du nez.

Dans certains cas, en plus de la fracture des os du nez, il existe également une fracture de la cloison nasale. Les fractures peuvent être classées en ouvertes et fermées selon que la muqueuse nasale est lésée ou non. Une évaluation immédiate de la fracture est toujours conseillée, notamment afin d’identifier la présence de complications potentiellement dangereuses telles que le développement d’un hématome septal capable de provoquer une infection et des lésions majeures de la cloison nasale.

Symptômes de fracture nasale

symptômes fracture nez

Les symptômes causés par une fracture des os du nez varient considérablement selon l’étendue et les caractéristiques de la fracture. Les fractures composées de petite entité peuvent même passer inaperçues ou, tout au plus, provoquer un léger gonflement accompagné de peu de douleur.

En cas de fractures majeures, les principaux signes et symptômes détectables sont représentés par l’apparition d’épistaxis de courte durée (causées par la rupture de la muqueuse interne du nez), par la modification de l’aspect externe du nez, par une obstruction respiratoire nasale, par l’apparition d’ecchymoses sous-orbitaires (« œil au beurre noir »).

Diagnostic de fracture nasale

Le diagnostic d’une fracture nasale est essentiellement clinique, basé sur un examen oto-rhino-laryngologique minutieux : le médecin, par palpation de la pyramide nasale, est en mesure d’identifier la présence d’une dépression ou d’un bourrelet de fracture.

La réalisation d’une radiographie du crâne n’est pas particulièrement significative à des fins de diagnostic mais peut être utile surtout pour exclure d’autres fractures du crâne ou à des fins médico-légales. Il n’est pas rare que la radiographie ne parvienne pas à identifier la fracture, même dans des cas cliniquement sensationnels.

La réalisation d’un scanner est réservée aux traumatismes multiples dans lesquels il existe également des fractures importantes du crâne.

Thérapie des fractures nasales

Le traitement d’une fracture nasale peut être conservateur ou chirurgical.

En cas de fractures ouvertes et fermées, la réduction de la fracture peut ne pas être nécessaire. Dans ces cas, il peut être suffisant de placer une protection nasale pendant 10 jours afin de protéger le nez d’autres impacts.

En cas de fracture nasale non composée, une réduction immédiate peut être réalisée sous anesthésie locale. L’intervention sous anesthésie locale doit être réalisée dans les 24/48 premières heures du traumatisme car si vous attendez trop longtemps c’est beaucoup plus difficile en raison du processus de cicatrisation. La réduction dure généralement quelques secondes et garantit souvent d’excellents résultats fonctionnels et esthétiques.

Les fractures très importantes, en particulier si elles sont alourdies par une atteinte de la cloison nasale, sont souvent résolues par une réduction chirurgicale en salle d’opération. Cette procédure qui peut être effectuée au plus tard 7 jours après le traumatisme, c’est-à-dire avant la formation du cal réparateur. Passé ce délai, pour corriger la fracture il faudra pratiquer une véritable rhinoplastie.

Suite à la réduction de la fracture, le patient devra se reposer pendant environ 10 jours. Les ecchymoses résultant d’un traumatisme peuvent continuer à être visibles jusqu’à un mois après la fracture. Pour en savoir plus sur les méthodes chirurgicales pour résoudre une déviation de la cloison nasale.