Conseils avisés avant et après une chirurgie du nez en Tunisie

Lors d’une chirurgie esthétique du nez planifiée et non urgente, il est judicieux, voire même obligatoire de respecter un certain nombre de recommandations indispensables au bon déroulement de l’opération et de la période de convalescence.

Avant la rhinoplastie

L’ensemble de conseils préopératoires et postopératoires sont aussi fournis au patient durant la première consultation.

Parmi ces conseils, il est interdit de consommer des médicaments à base d’aspirine les 2 semaines qui précèdent l’opération. Le patient doit en outre signaler au chirurgien ainsi qu’à l’anesthésiste tous les médicaments qu’il prend, y compris les médicaments contraceptifs. Pour éviter les risques de nécroses après l’intervention, l’arrêt du tabac est vivement recommandé.

Le jour de l’hospitalisation, le patient doit absolument être à jeun. Il doit éviter de manger durant les 6h précédant la rhinoplastie. Il est aussi important qu’il ne soit pas maquillé avant de se présenter à la clinique esthétique. Il doit se vêtir de manière à pouvoir enlever facilement ses vêtements.

Après la chirurgie

L’essentiel d’une après rhinoplastie se résume en trois étapes : la sortie de la clinique esthétique ou de l’hôpital, l’ablation des pansements et quelques visites de contrôle.

La sortie de la clinique

Après la sortie d’hospitalisation, le patient doit rester coucher chez lui au repos. Pour limiter les œdèmes, il est conseillé, parmi les prescriptions du rhinoplasticien,  qu’il soit en position demi-assise.

L’autre façon de limiter les œdèmes est d’utiliser des compresses d’eau glacée que l’on place de manière constante autour des yeux. Pour faciliter l’élimination du sang coagulé, le patient doit faire un lavage nasal avec de l’eau de mer en spray. Pour faciliter la respiration, il est souhaitable de se servir d’un coton tige sur lequel est imbibé de l’huile gomenolée. Ce nettoyage permet d’enlever le sang à l’entrée des narines. Ce nettoyage permet en outre de faciliter la rupture des points de suture, en même temps qu’il nettoie les cicatrices externes.

En cas de saignement après une chirurgie du nez, il n’est pas nécessaire de faire une crise de panique. Mais si le saignement est important, il faut consulter de manière urgente le chirurgien. Ni l’œdème ni les ecchymoses, encore moins les difficultés respiratoires que l’on peut éprouver ne doivent faire l’objet d’une inquiétude. C’est à peu près normal après une rhinoplastie, car quelques jours après la rupture des sutures, tout se remet en ordre, y compris l’asymétrie du nez. Mais, il faut contacter le chirurgien esthétique s’il y a une fièvre persistante, élevée et des céphalées.

A la suite de l’ablation des sutures

Il est recommandé au patient d’utiliser un écran total et d’éviter de s’exposer aux rayons UV, ceci pour éviter la pigmentation des ecchymoses et l’hypertrophie des cicatrices. L’usage d’une crème sur le visage permet de réparer le visage et de masser le nez. La reprise du sport peut être envisageable après 2 semaines mais de manière modérée. Il faut éviter les sports de combat. Le port des lunettes de soleil n’est conseillé qu’après la rupture des pansements. En cas de gonflement du nez, il faut apposer des pansements de micropore la journée entière ou seulement le soir.

Contrôle médical

Les visites médicales post-opératoires peuvent se faire sur 1 an, à raison de 4 séances : 6ème semaine après l’intervention, 3ème, 6ème et 12ème mois. En cas d’indisponibilité pour ces visites post-opératoires, l’envoi de photos par mail peut permettre au chirurgien de suivre l’évolution de la cicatrisation et du résultat.

Le résultat d’une rhinoplastie est définitif entre le 6ème et le 12ème mois. La cicatrisation ne se fait pas de la même manière sur la partie osseuse haute et basse molle de la pointe nasale. Sur la partie osseuse haute, il y a une rétraction de la peau sur l’os qui lui donne un air figé. Mais ceci disparait au bout d’un mois, quand la peau est distendue à nouveau.