La chirurgie du nez : Pour quelles indications ?

rhinoplastie tunisie indications 9 Jan

La chirurgie du nez : Pour quelles indications ?

La chirurgie du nez est une des interventions les plus demandées parmi les opérations du visage. Les personnes qui souffrent de leur nez et qui estiment que celui-ci est un handicap se décident généralement très tôt à se faire opérer (entre 17 et 35 ans) et donc à subir une chirurgie esthétique du nez.

La chirurgie du nez n’est pas une opération de chirurgie de rajeunissement car elle vient en aide aux personnes qui souffrent d’un handicap réel et qui cherchent une solution pour changer leur vie.

L’essentiel aujourd’hui, lorsque l’on subit une telle intervention, est que le nez paraisse naturel et en harmonie avec le reste du visage. L’objectif du praticien est de créer l’équilibre le plus satisfaisant possible. Un nez est très difficilement camouflable, l’intervention doit donc être pratiquée par un chirurgien ayant de l’expérience en chirurgie du nez pour obtenir un résultat irréprochable.

Les indications pour une chirurgie du nez

Selon la forme du nez, celui-ci subit des interventions différentes.

  • Un nez trop long

Pour un nez trop long, on intervient sur l’os et le cartilage. On sépare alors la peau et les muqueuses internes des os et du cartilage. On décolle et on replace les faces latérales du nez dans la position désirée. On garde le sommet de la cloison pour éviter effondrement et ensellure puis on remodèle le cartilage des ailes.

  • Un nez large

Sur un nez large, on rapproche les os propres pour l’affiner.

  • Une pointe de nez trop grosse

Pour une pointe trop grosse, on rapproche les parois latérales, et on réduit le cartilage excédentaire pour diminuer son largueur et affiner l’arête. Alors que pour une pointe évasée ou tombante, on pose de petits greffons de cartilage.

  • Un nez creux

Lorsqu’il s’agit d’un nez creux, on fait une greffe d’os-cartilage prélevée sur la cloison du nez ou le pavillon de l’oreille.

  • Un nez court

Sur un nez court, il faut un apport de substance osseuse, si la peau et la muqueuse suffisent à le couvrir.

  • Un nez déformé

Enfin, pour un nez déformé par suite d’accident, on peut l’améliorer ou le réparer par une greffe de cartilage, prélevée localement ou à l’oreille.

Leave a Reply

5 × 4 =